Équipe 6ème Sens 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Notre équipe est composée d’André Bonnelle, étudiant à l’UTC et de moi-même, Rémi du Chalard.       Je suis actuellement en dernière année ingénieur à l’ISEP où j’ai pu développer ma passion et ma curiosité pour les nouvelles technologies et les objets innovants.

 

Que pouvez-vous nous dire sur votre projet et quelle en a été l’origine ?

Notre projet a pour but de proposer aux non-voyants une solution pour substituer le sens du toucher à la vision.

Depuis tout jeune, la cause des personnes aveugles m’intéresse, mais je n’avais ni les connaissances, ni l’expérience et les capacités pour monter un tel projet. Je me suis lancé dans le développement d’applications qui ne demandent pas de prérequis et sont enrichissantes puis, il y a un an, quand ces projets se sont terminés, j’ai fait part de mon envie de développer ce projet à André. Avec son auto-entreprise d’événementiel et moi en tant que concepteur de jeux pour smartphone, nous nous sommes lancés dans ce projet avec un seul et même objectif : mettre la technologie au service des autres.

 

S’il fallait résumer votre projet en 3 mots ?

Toucher pour voir

 

Pourquoi avoir décidé de proposer votre projet à la Fondation Sopra Steria-Institut de France ?

La Fondation Sopra Steria-Institut de France pourrait être un bon tremplin pour notre projet. Nous recherchons des conseils et un suivi de la part de professionnels. Cela nous permettra d’avoir un réel retour quant à la pertinence de notre innovation.

 

Quelle anecdote pouvez-vous partager avec nous ?

Nous avons eu l’occasion de tester la pertinence de notre concept grâce à un jeu pour enfants chez Nature et Découvertes. Ce jeu de sculpture en 3D permet de retranscrire des formes grâce à de petits picots. André s’est bandé les yeux pendant que je lui appliquais les formes sur l’avant-bras. Résultat : il a parfaitement réussi à distinguer sur sa peau les formes rien qu’au toucher. Cette expérience nous a convaincus que l’on peut substituer un sens à un autre en parvenant à « voir » ou percevoir des formes complexes sur notre peau.

6ème-sens (2)