Équipe KANOE

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

L'équipe du projet KANOE est composée de membres de deux écoles d'ingénieurs situées sur le même campus : L'Ecole Catholique des Arts et Métiers (ECAM) de Rennes et L'Ecole des Métiers de l'Environnement (EME). Notre équipe comprend 5 membres : Théo Baucher, Kévin Deutsch, Xavier Martin, Jérémy Metaireau et moi-même, Benoît Federici. Les étudiants de l'ECAM apportent ainsi leurs compétences en télécommunications et ceux de l'EME en sciences de l'environnement.

 

Que pouvez-vous nous dire sur votre projet et quelle en a été l’origine ?

Le projet KANOE est né en réponse à la pollution récurrente des étangs de notre campus, néfaste à la fois pour l'environnement et pour les populations vivant sur site. Notre objectif est de développer un réseau de capteurs connectés qui permettra de suivre la qualité de l'eau des étangs. Nous espérons par la suite que le modèle développé soit adaptable à d'autres zones sensibles sur le plan environnemental dans un esprit d'Open data.

 

S’il fallait le résumer en 3 mots ?

Objets connectés, lutte contre la pollution, collaboration scientifique.

 

Pourquoi avoir décidé de proposer votre projet à la Fondation Sopra Steria-Institut de France ?

Notre projet met au service de l'Environnement et de l'Homme les technologies du numérique et répond par là au thème du prix. Nous sommes parvenus à mettre au point un prototype fonctionnel de capteur connecté et souhaitons à présent déployer le réseau sur l'ensemble du campus. Cette nouvelle étape dans notre projet nécessite à la fois un soutien financier et scientifique, deux éléments qui récompenseront les lauréats du Prix Etudiants de la Fondation Sopra Steria-Institut de France.

 

Quelle anecdote pouvez-vous partager avec nous ?

Après nous être confrontés pendant plusieurs mois à des difficultés d'ordre technique, nous sommes parvenus à en venir à bout quelques jours avant notre départ en stage de fin d'études. Ce fut donc un heureux dénouement in extremis !

KANOE (2)